mimosa2

Amandier en fleurs

 

Les mimosas, ces soleils d’hiver,

Illuminent le Roussillon dès janvier.

Dans la plaine encore verte de conifères,

C'est une explosion de couleurs diaprées.

Et puis, arrivent les amandiers flattés

D’ajouter au jaune sensuel et séduisant,

Leurs délicates teintes de rose et blanc

Qui se fondent dans le rouge terre labourée.

 

De gros ceps tordus de vieillesse

Résistent, espérant une fois encore,

Redonner une nouvelle jeunesse

A un feuillage tendre, de vert et d’or

Qui abritera d’opulentes grappes charnues,

Que l’homme veillera comme un trésor,

Jusqu’à ce que les vignes aient attendu

Que le temps des vendanges soit venu.

 

Ce décor hivernal déjà paré de fleurs

Laisse se balancer de subtiles couleurs

Au gré du vent qui tantôt caresse, tantôt rugit.

La tramontane, de son souffle les plie.

Déchaînée, elle balaie brumes et flous.

Pleins et déliés se dessinent sous le vent fou.

Des crêtes et des pics, elle fond sur la plaine

Rageuse et violente mais sans haine.

 

Jalouse, elle enveloppe la plaine de son froid

Mais l’azur, éclatant d’un bleu profond et roi

Vous fait monter des envies intenses de peinture

Et éclore des émotions sublimant les couleurs.

Le ciel s’étire, alangui, épuré, sous la griffe

Sensuelle du vent qui ajoute au bonheur furtif

De saisir ces moments simples et contemplatifs.

Glisser vers un monde imaginaire et instinctif.

 

Fermer les yeux. Respirer doucement.

Oublier un peu l’agitation du monde dément.

Dessiner un arc-en-ciel et le contempler.

Laisser son esprit librement vagabonder.

 

 

Roland Vannier

Perpignan le 30 janvier 2018