Le blog d'écriture de Roland

21 septembre 2018

Femme africaines

  A quoi rêvent-elles, les yeux sur l’horizon ? Le feu du ciel dévore la bien maigre moisson… Leurs petits enfants, décharnés, aux yeux creusés, Semblent les implorer dans un silence résigné.   Elles n’ont plus rien à donner, ni mil, ni lait. Elles aimeraient pleurer dans l’obscurité, S’épancher, se vider de ce mal qui les tord. Mais, taries, desséchées, elles sont sans force.   Leurs yeux vides et hébétés n’attendent plus rien. Sur ces terres d’extrême pauvreté, la guerre des chiens, Ces guerriers... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 septembre 2018

Peindre les sentiments

      Peindre les sentiments pour sortir du tableau, Laisser venir les couleurs pour que vienne le rêve, Lâcher prise pour que l’émotion soit la sève Qui fait renaître en nous l’enfance et le beau.   Où vont l’insouciance, les jeux et les rires ? Et que devient l’innocence du tout-petit Au moment où on lui dit : maintenant renie La légèreté et  la candeur de ton sourire.   Ô Peindre les sentiments à l’huile ou l’acrylique, Faire naître l’émotion sur la toile impatiente Que... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 septembre 2018

Populisme contre démocratie

Les insultes, les invectives, les provocations : C’est ce qui reste à ceux qui veulent dominer Alors qu’ils n’ont rien de raisonnable à proposer. Privés d’arguments, ils vomissent des accusations.   De leur haine aveugle, ils projettent un venin Sur les humains dont la raison et les idées Les empêchent de parvenir à leurs horribles fins. Frapper et détruire deviennent leur raison d’exister…   Pour avoir observé, écouté, tenté de comprendre, J’ai une préférence pour les moutons… à tout prendre. Ils sont... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:41 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 août 2018

Quand la nuit chasse le jour

  Insensiblement, la lumière solaire diminue d’intensité, L’obscurité se faufile lentement, agile et silencieuse, Recouvrant  les dernières clartés les plus astucieuses Dans les moindres recoins du jardin. Jusqu’à la cécité.   Les derniers pépiements et gazouillis s’estompent peu à peu. Les oiseaux chanteurs commencent à cligner des yeux. Seules, les odeurs persistent et résistent à la nuit cannibale Qui dévore les couleurs pour que l’obscurité s’installe.   Des formes étranges se dessinent alors sur... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 août 2018

Ode au Présent

  Par la baie vitrée ouverte sur le jardin fleuri, Les rideaux vaporeux, négligemment, se balancent Et voluptueusement gonflés de vent et d'importance, Séduisent, par la danse, un parterre de fleurs ravies.   Vivre dans l’instant pour bien ressentir la vie, Les pieds ancrés dans la terre et la tête dans le ciel, Enivré de joie à la vue d’un simple arc en ciel, Le cœur illuminé par les couleurs qu’a peintes la pluie.   Vivre sans cesse dans ses souvenirs, c’est refuser de vivre. Anticiper sans cesse, c’est... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 août 2018

Les Terriens, apprentis sorciers (Fable)

Voluptueusement allongé sur son hamac de nuit d’ivresse, Un croissant de lune orangé contemple avec paresse Les milliers de lumières que les hommes ont allumées sur terre. Il s’étonne un peu de cette débauche d’énergie ver-de-terre   Qui rampe et parfois enfle sur certains endroits de la sphère. "Mais que n’ont-ils assez de la lumière de l’astre solaire ?" A-t-il lancé un jour à une météorite qui effectuait une filature. Elle lui expliqua que les hommes voulaient dominer la nature,   Et que, pour y... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 août 2018

Sourire à la vie

Un sourire, c’est facile, c'est léger, doux et caressant. Ça fait défroncer les sourcils des gens trop méfiants, Et puis ça illumine le regard des petits et des grands. Ce n’est pas parce qu’on sourit qu’on est naïf ou innocent.   Le sourire n’est pas un signe de faiblesse ou de béatitude, C’est la porte ouverte aux échanges et à la bonne humeur. C’est aussi une marque de confiance en soi et de bon coeur. Un sourire, ça pulvérise la déprime, l’aigreur et la noirceur.   Que ne le savent-ils pas, tous ces grognons,... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juillet 2018

Prédateur de démocratie

  Il s’en va à reculons, Pépère Mélenchon. Il n’avance pas, il recule, le vieux ronchon. Après quarante ans de carrière politique, Il veut resservir sa vieille  sauce soviétique. Il na rien compris, le vieux pépère aigri. Il s’appuie sur de vieilles lunes, aboie et crie.   Il ne sait pas que…. La révolution ne prend pas dans les démocraties Sauf à vouloir les remplacer par la tyrannie.   Son grand amour n’est pas la nation France Bien qu’il s’y soit servi en argent et en importance. Il n’aime... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 16:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 mai 2018

Le pot-au-feu ruffinois du 5 mai

  C’est décidé ! Les beaufs à crottes feront la fête « à » Macron… Ils iront par les chemins à prout, ils iront par les mares à cons, Et quand enfin, le défilé se sera tu, on comptera les étrons. Dix mille selon la police et un million selon Ruffin et Mélenchon. Enfants immatures de la Patrie qui préférez les cris et le baston, Votre jour de bavoir est arrivé. Contre vous, troupeau de dindons, L’étendard de la démocratie, soyez en sûrs, nous vous l’imposerons. Vos modèles de dictatures staliniennes, nous nous... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2018

L'affable cheminot

  Comme je ne trouvais pas de réponse à ma question Je me suis mis à cheminer, en quête d’un cheminot. Je pris donc le chemin où cheminent les... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]