Le blog d'écriture de Roland

13 janvier 2019

Quoi d'étonnant ? (Billet d'humeur)

  Si on donne un micro à chacun pour qu’il puisse s’en servir à tout moment, sans respect, sans écoute, quoi d’étonnant à ce qu’on assiste à une cacophonie ? Si on désacralise toutes les fonctions, du maçon au cordonnier, de l’électricien à l’instituteur, de l’ouvrier au président de la République, et qu’on dise à tous, que tout le monde est en mesure d’exercer le métier des autres, quoi d’étonnant à ce que le Vivre-Ensemble devienne délétère ? Quand on est ignorant de l’Histoire et qu’on veut reproduire des... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:22 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

04 janvier 2019

Le premier grand voyage

  Mais quel est donc cet étrange moment, Ce si mystérieux et intrigant instant ? … … Ce miracle humain, cette éclosion…   Traversée de l’obscurité, Lente, pénétrante, Douloureuse, gémissante. Souffles de petit chien épuisé, Tantôt retenus avec courage, Tantôt éclaboussés de panique. Pousse, arrête, pousse… Dernier effort, le front en nage...   Et d’un coup, du noir A l’aveuglante lumière….   … A peine expulsé, Aussitôt saisi par de fébriles Mains expertes et habiles, Que vient le... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2018

L’effrayante faculté d’oubli des peuples.

Etonnante cette faculté des foules A rendre les individus maboules.   Entrer dans une foule et y perdre son identité, Ses valeurs morales, son éducation, son respect.   Oublier le passé et ses horreurs Pour faire de nouveau la même erreur. Vivre dans un relatif confort et la liberté Et crier à la misère et l’extrême pauvreté. Ne plus penser, ne plus réfléchir, S’enivrer de mensonges et de délires.   Tout oublier ce qui fait une civilisation, Rejeter jusqu’au bon sens et la raison Afin d’assouvir... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 13:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2018

Humanité en danger

Ô que la matière est lourde et pesante… Est-ce la gravitation qui, ainsi, nous plante, Nous plaque et nous fait devenir lourds ? Riche Occident, comme ton corps est gourd !   Tant de confort et de richesse te rendent sourd. Tu n’entends rien. Pourtant le malheur accourt. Les mains sur tes yeux, tes oreilles et ta bouche, Tu te replies sur toi, tu te revendiques d’une souche.   Qu’as-tu fait de ton cœur d’homme et de femme ? Que sont devenus tes espoirs, ta grandeur d’âme ?    Tu... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 novembre 2018

Moins d'égoïsme, plus de solidarité

Quelle est cette façon de se complaire dans l’égoïsme, Ne savons-nous plus ce que sont la solidarité et le respect ? Avons-nous oublié à ce point que chacun de nous va mourir, Que nous avons le devoir de préparer pour nos enfants l’avenir ?   C’est le propre de la vie que de sans cesse changer. C’est la règle de la vie que, sur Terre, ne faire que passer. Nous ne sommes que des passeurs de vie, rien de plus, Quelle est donc cette illusion d’une éternité de l’ego repu ?   Comme chaque jour, dans la... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 13:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2018

Rêves d'univers

  Fermer les yeux... Respirer doucement… Oublier un peu la folie du monde dément. Dessiner un arc-en-ciel et le contempler, Allongé sur un tapis de mousse bouclée.   Regarder le ciel et son apparente finitude, Illusion pour les regards en quête de certitude. Boire l’énergie d’un monde en expansion, Oublier son « Moi » pour y entrer, en fusion.   Caresser d’amour cet océan mystérieux, Plonger avec délice dans l’inconnu des cieux. Se faire accepter pour que s’entrouvre le bleu De cette... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 octobre 2018

L'information maltraitée

  Au Commencement, était le parchemin, l’encre et puis le papier. L’information abreuvait toujours et encore les mêmes privilégiés Qui détenaient alors le pouvoir, en tenant le Peuple bien à l’écart. Avec l’imprimerie de M. Gutenberg, l’info prit un autre départ.   L’information pour tous devint accessible en restant fiable. Chaque émetteur le faisait avec ses croyances et son vocable, Mais la plupart obéissait à une déontologie respectable… Et les valeurs morales étaient encore, pour la plupart, écoutables. ... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 octobre 2018

Chaque jour est une nouvelle vie

   La nuit semblait s’être pour toujours ancrée. La couleur bleu indigo s’éternisait….   Mais au loin, sur l’horizon, ligne ténue, Une clarté d’espoir soudaine s’insinue.   Peu à peu, le petit jour, timide et discret, S’enhardit jusqu’à pousser l’obscurité Pour la fondre dans la  lumière du jour nouveau. Le jardin s’éveille alors sous le chant des oiseaux.   Balancé lentement par un vent doux et frisquet, Le linge ondule lascivement, vaporeux et léger. Le soleil, encore pâle, projette,... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Femme africaines

  A quoi rêvent-elles, les yeux sur l’horizon ? Le feu du ciel dévore la bien maigre moisson… Leurs petits enfants, décharnés, aux yeux creusés, Semblent les implorer dans un silence résigné.   Elles n’ont plus rien à donner, ni mil, ni lait. Elles aimeraient pleurer dans l’obscurité, S’épancher, se vider de ce mal qui les tord. Mais, taries, desséchées, elles sont sans force.   Leurs yeux vides et hébétés n’attendent plus rien. Sur ces terres d’extrême pauvreté, la guerre des chiens, Ces guerriers... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 septembre 2018

Peindre les sentiments

      Peindre les sentiments pour sortir du tableau, Laisser venir les couleurs pour que vienne le rêve, Lâcher prise pour que l’émotion soit la sève Qui fait renaître en nous l’enfance et le beau.   Où vont l’insouciance, les jeux et les rires ? Et que devient l’innocence du tout-petit Au moment où on lui dit : maintenant renie La légèreté et  la candeur de ton sourire.   Ô Peindre les sentiments à l’huile ou l’acrylique, Faire naître l’émotion sur la toile impatiente Que... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]