Le blog d'écriture de Roland

12 août 2017

Traces de civilisations

    Je voudrais écrire comme je peins, Sans réfléchir. Comme ça, d’instinct. Caresser le papier comme une toile, Sur des drapés éclairés par les étoiles. J’aimerais écrire sans avoir à passer Par les filtres déformants de la pensée. J’aimerais laisser aller mes émotions Embrasser elles-mêmes le vélin avec passion.   Mais aussi….   …. Je voudrais tant peindre l’écriture… Mais avec quelles formes, couleurs, textures ? La peinture peut-elle exprimer la littérature ? Je veux peindre le... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 avril 2017

Une divine assistante active

  En ce temps-là, Joseph Fillon, charpentier de son état Vivait en Palésarthine, dans le petit  village de Sonblé.   Jeune homme viril, Toujours prêt à redresser le sourcil, Très actif en-dessous du nombril, Il rencontra, dans la proche ville, Une jeune fille au pair venant de Galles. Vérifiant d’abord qu’elle n’avait pas la gale, Le fier et conquérant mâle En deux coups de cuillère à pot, l’emballe. Il s’unit alors à la belle Marie-Pénélope Et passe devant le maire mais aussi le pope. Tout fut en... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 11:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 avril 2017

Les connards et l’escroc (le renard et le corbeau)

  Maître Fillon, sur une estrade perché, Tenait sa famille politique en otage. Maître Collard, par l’odeur alléché, Lui tint à peu près ce langage. Hé bonjour, Monseigneur châtelain du Fillon, Que vous êtes filou ! Que vous me semblez escroc ! Sans mentir, si votre babillage Se rapporte à votre chic habillage, Vous êtes la maison Phénix des politiques aux abois. A ces mots, le Sarthois ne se sent plus pisser Et pour montrer qu’il sait faire chanter, Il ouvre sa grande gueule et laisse tomber sa langue de... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:06 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 mars 2017

Coeur en urgence

  Une patte d’éléphant ? Un étau ? Le poids du temps ? Qu’est-ce donc qui opprime ainsi tout à coup sa poitrine ? …. Il regarde, il écoute ce silence nocturne. Comme s’il pouvait ainsi comprendre ce qui se passe en lui. Rien. Personne. Il ressent seulement une douleur violente. Cette souffrance vient de lui. Elle est en lui. Il regarde. Il la voit. Furtivement. Sa couleur est  à la fois sinistre et amicale. Elle a l’odeur du danger imminent et, en même temps, elle l’avertit de faire vite. Lui seul ne... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2017

Chut... chuchotons en chemin...

    Peu me chaut que vous ne me chérissiez point. Je ne cherche point la chaleur des chaumières.   Chanter dans les champs de chaume, Chercher les chardons et les champignons, Parmi chênes-rouvres et chênes-liège.   Choisir un chapeau chiné et chamarré Et sécher ses chagrins à la chaleur des chants.   Se détacher des chinoiseries qui attachent Et choisir de choyer les attaches chatoyantes.   Car s’amouracher de chemins de branches et de friches Débouche sur l’empêchement de chérir les... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 19:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 février 2017

La Patrie ne vit pas auprès de la haine

  La Patrie n’appartient à personne. Elle n’en peut plus de ces puants Qui se l’approprient sans pudeur.   Populistes, papes du pipeau, Votre priorité n’est pas la Patrie. Vos papilles portent le poison Papillonnant, paralysant les pauvres.   Votre priorité c’est l’appropriation Du pouvoir par papotage populiste. Sous une apparence pateline et présentable Vous paralysez la pensée du Peuple. Et en arrière-plan, vous pouponnez Vos micros partis pro-pétainistes.   Si votre pouvoir hypnotique est... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 janvier 2017

Le monde de nos enfants

    C’est un monde où l’apparence compte plus que le cœur, Un monde où la façade supplante l’intérieur. C’est un univers d’images en matière plastique. Superficiel, illusoire, mercantile et cynique.   C’est de ce modèle, de ce monde référent Dont se nourrissent aujourd’hui nos enfants. C’est dans cette société mondialisée et hyper-connectée Que les Parents éduquent-ou non- leurs enfants.   Je suis convaincu que ce n’était pas mieux avant !... Je laisse cette pensée à ceux restés figés dans leur... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Repli sur soi

  Repli sur soi   Le monde se replie sur lui-même. C’est plus facile de dire « je te hais » que « je t’aime »… Les nations se referment sur elles mêmes Sous la pression des peurs poussées à l’extrême. Les Droits de l’Homme sont raillés, Tolérance et respect ringardisés. Dans cette incompréhension de la complexité, On ne s’écoute plus, on exclut.   L’écoute nécessite de la considération pour l’Autre, La tolérance demande de S’oublier un peu. Toutes deux exigent de prendre des... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2016

Larme au coeur

  On aimerait tant quelle tombe, cette larme Qui nous pèse sur le cœur... On la sent parfois monter un peu, Mais s’arrêter soudain au bord des yeux. Ce n’est pas la pluie qui fait que les nuages Se gonflent, mais leur poids qui fait tomber La pluie. Ce n’est pas cette larme hésitante Qui fait que le cœur est lourd. C’est cette peine sourde et retenue Qui fait qu’il n’a pas plu. Le cœur n’est pas forcément sec Quand les yeux ne se mouillent plus. Les larmes s’accrochent parfois à l’intérieur Pour que se désole un... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 septembre 2016

Ego, ego, ego ...

  Je ne vois le monde qu’avec mes sens, mes croyances, Mes convictions, mon ressenti, mon expérience. Ce que je nomme "réalité" n’est que celle que je vois Mais ma raison dit que, la "réalité", chacun a celle qu’il croit.   Enfant, je voulais que le monde tourne autour de moi. C’aurait été si simple d’imposer aux autres, mon Moi. Mais le monde ne tourne pas de cette façon-là. Il faut du temps à l’enfant pour accepter cela.   Ce serait évidemment beaucoup plus simple pour moi Si la vérité était, pour tous... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]