Le blog d'écriture de Roland

17 janvier 2018

Symphonie florale

  Quand refleurissent les violettes Jouez violons et clarinettes. Le tournesol fait le gros do Ré, fait le lilas, de là-haut. La marguerite a fait son mi Loin du fa coquelicot. Donne maintenant à la rose son sol Si tu ne veux pas qu’elle plie le do.   Une portée de petits lapins coquins A dérobé la clé du sol des champs Puis ont couru vers le refrain En gambadant et chantonnant... Quand refleurissent les violettes Jouez violons et clarinettes. Quand refleurissent les genêts Laissez chanter les giroflées. ... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 21:54 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 janvier 2018

Les mots sont joueurs

  N’avoir aucune idée en tête et s’asseoir devant une page blanche... Ecrire la première phrase comme on pose la première planche D’une cabane dont on ne connait rien encore et faire connaissance, C’est comme accepter de s’en aller vers l’inconnu en faisant confiance.   D’abord, la page blanche se noircit des premiers mots qui se cherchent. Ils se parlent, se répondent, maladroits, séducteurs, parfois revêches. Il y a toujours celui qui fait tout pour être au centre des discussions, Puis  celui qui reste un... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 janvier 2018

Souvenirs endormis

  C’est un tout petit rayon de soleil Qui, lentement et doucement, a tiré Du plus profond de son sommeil Mon amie l’araignée. Elle avait tissé sa toile Afin de pouvoir s’y reposer, Par une nuit sans étoile Du dernier été.   La cabane est remplie d’herbes folles, De chardrons et de souvenirs qui volent. Mais le temps qui a lézardé ses murs Lui a laissé sa tendre désinvolture.   Jouissifs flashs-backs de l’enfance, Rêves éclatants d’adolescence Images lumineuses et couleurs Remontant soudain du fond du... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 09:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 janvier 2018

La vie peut être une fête

  Le facteur est passé et nous avons changé de calendrier. Merci Facteur, l’année peut maintenant commencer ! On dit qu’une année chasse l’autre, N’est-ce pas simplement un calendrier qui chasse l’autre ?   Car l’avènement du nouvel an est avant tout calendaire. C’est un prétexte fourni par des comptes d’apothicaire Qui nous donnent ainsi l’occasion de penser un peu aux autres. Merci les Chiffres, vous êtes parfois bons apôtres.   C’est ainsi  l’occasion de se retrouver ensemble, Quelques... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

Amitiés fugaces

  C’est un tout petit rien, venu d’on ne sait où. On ne sait pas bien, ça existe, c’est tout. Infime petite graine que le vent a portée, Atome de pollen en nous soudain transplanté. Amitiés qui passent Visages fugaces, Où courez-vous ainsi ? Que laissez-vous ici ?   Vous n’étiez rien hier, vous serez loin demain Ne regardez pas derrière, allez votre chemin. Ce que vous semez au fond de nous s’enfouit, Cette fleur épanouie en notre cœur n’est qu’endormie. Amitiés qui passent Visages fugaces, Où... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 décembre 2017

Petit matin

Petit matin perdu Au creux d’une brume hivernale, Un arbre qui n’en finit plus D’agiter sa silhouette banale. Herbes longues recouvertes De grosses perles de sueur Nature Et une odeur encore verte Qui vous rappelle qu’on est impur.   C’est le moment où le soleil A peine sorti de sa torpeur, A peine tiré de son sommeil, Vient vous réchauffer le cœur. Instantané des photos floues Heure où les ruisseaux exhalent De fins brouillards un peu fous, Douces enveloppes matinales.   Roland Vannier Toulouges le 26... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:29 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

22 décembre 2017

Silhouettes

  Le jour s’éteint doucement. Il s’enfuit, calme et serein, Chassé inexorablement Vers d’autres lointains.   Les choses deviennent silhouettes, L’horizon ondule sur le ciel, Ses creux, ses bosses, ses crêtes, A l’heure du flou, de l’irréel…   Le cri strident du grillon Monte, incessant, de la prairie Qu’entourent, impassibles, tels des centurions, De grands arbres à la cime déjà jaunie.   A travers les feuillages S’infiltrent des lueurs blanches et orangées. A l’heure où dorment les pâturages, ... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 21:38 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 novembre 2017

La migration pour survie

  Des hommes qui errent sur la planète Terre Chassés par des hommes qui crachent le feu de la guerre. Des enfants qui pleurent dans les bras de leur mère… Maigres et hagards, perdus dans la poussière.   Poursuivis, persécutés par la folie guerrière D’autres hommes à l’âme noire et ordurière, Des nuées d’humains jeunes ou vieux, errent Parmi le sang et les corps piétinés et ouverts.   Loin, très très loin, perçue de notre très riche Occident, La virtualité de l’image laisse la plupart de nous indifférents. ... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 22:40 - Commentaires [3] - Permalien [#]
08 novembre 2017

Le sens qu’on donne à sa vie

  La mort n’existe que pour ceux qui nous survivent. La mort n’est un mystère que pour ceux qui vivent, Et la peur de la mort, c’est la peur de l’abandon de son ego. Que deviendrai-je, MOI ? Que deviendront mes os et ma peau ?   Dur à accepter pour certains, comment renoncer à MOI ? Et pourtant, avoir peur de la mort, c’est mourir deux fois : D’abord quand on a peur, puis quand, pour toujours, se finit la vie. On naît avec ça et pendant toutes ces années, on l’oublie.   Puisque la seule... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]
25 octobre 2017

Chemins creux

  Se laisser entraîner par un chemin creux en automne, Cette voie d’arbres et de couleurs qui toujours étonne. Dans ces tapis de feuilles, on laisse traîner ses pieds Avec l’insouciance et la joie débordante d’un écolier.   Dans ces chemins-là, on redevient très vite enfant On shoote en riant dans les châtaignes et les glands. Même le soleil joue avec ces tunnels de verdure, Faufilant sa lumière dans la moindre échancrure.   S’élancer dans cette perspective végétale Aux couleurs joyeuses, diaprées et... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 22:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]