Le blog d'écriture de Roland

16 février 2017

Chut... chuchotons en chemin...

    Peu me chaut que vous ne me chérissiez point. Je ne cherche point la chaleur des chaumières.   Chanter dans les champs de chaume, Chercher les chardons et les champignons, Parmi chênes-rouvres et chênes-liège.   Choisir un chapeau chiné et chamarré Et sécher ses chagrins à la chaleur des chants.   Se détacher des chinoiseries qui attachent Et choisir de choyer les attaches chatoyantes.   Car s’amouracher de chemins de branches et de friches Débouche sur l’empêchement de chérir les... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 19:29 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 février 2017

La Patrie ne vit pas auprès de la haine

  La Patrie n’appartient à personne. Elle n’en peut plus de ces puants Qui se l’approprient sans pudeur.   Populistes, papes du pipeau, Votre priorité n’est pas la Patrie. Vos papilles portent le poison Papillonnant, paralysant les pauvres.   Votre priorité c’est l’appropriation Du pouvoir par papotage populiste. Sous une apparence pateline et présentable Vous paralysez la pensée du Peuple. Et en arrière-plan, vous pouponnez Vos micros partis pro-pétainistes.   Si votre pouvoir hypnotique est... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:03 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2017

Le monde de nos enfants

    C’est un monde où l’apparence compte plus que le cœur, Un monde où la façade supplante l’intérieur. C’est un univers d’images en matière plastique. Superficiel, illusoire, mercantile et cynique.   C’est de ce modèle, de ce monde référent Dont se nourrissent aujourd’hui nos enfants. C’est dans cette société mondialisée et hyper-connectée Que les Parents éduquent-ou non- leurs enfants.   Je suis convaincu que ce n’était pas mieux avant !... Je laisse cette pensée à ceux restés figés dans leur... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:19 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 novembre 2016

Repli sur soi

  Repli sur soi   Le monde se replie sur lui-même. C’est plus facile de dire « je te hais » que « je t’aime »… Les nations se referment sur elles mêmes Sous la pression des peurs poussées à l’extrême. Les Droits de l’Homme sont raillés, Tolérance et respect ringardisés. Dans cette incompréhension de la complexité, On ne s’écoute plus, on exclut.   L’écoute nécessite de la considération pour l’Autre, La tolérance demande de S’oublier un peu. Toutes deux exigent de prendre des... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 octobre 2016

Larme au coeur

  On aimerait tant quelle tombe, cette larme Qui nous pèse sur le cœur... On la sent parfois monter un peu, Mais s’arrêter soudain au bord des yeux. Ce n’est pas la pluie qui fait que les nuages Se gonflent, mais leur poids qui fait tomber La pluie. Ce n’est pas cette larme hésitante Qui fait que le cœur est lourd. C’est cette peine sourde et retenue Qui fait qu’il n’a pas plu. Le cœur n’est pas forcément sec Quand les yeux ne se mouillent plus. Les larmes s’accrochent parfois à l’intérieur Pour que se désole un... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
30 septembre 2016

Ego, ego, ego ...

  Je ne vois le monde qu’avec mes sens, mes croyances, Mes convictions, mon ressenti, mon expérience. Ce que je nomme "réalité" n’est que celle que je vois Mais ma raison dit que, la "réalité", chacun a celle qu’il croit.   Enfant, je voulais que le monde tourne autour de moi. C’aurait été si simple d’imposer aux autres, mon Moi. Mais le monde ne tourne pas de cette façon-là. Il faut du temps à l’enfant pour accepter cela.   Ce serait évidemment beaucoup plus simple pour moi Si la vérité était, pour tous... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 août 2016

La foule

    Tous ces gens qui marchent dans la rue, où vont-ils ? Les uns flânent, les autres obsédés par la quête de l’utile. Visage fermé qu’on interpelle et qui s’éclaire. Visage ouvert à qui on sourit sans vouloir plaire.   Combien de joies, combien de peines en ces passants Dont je croise le chemin le temps d’un furtif instant ? J’aime ce  voyeurisme : regarder à s’enivrer cette foule  Qui balance corps et âmes au rythme de la houle.   Toutes ces couleurs de peaux, superbe... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 16:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 août 2016

Passeur de vie

  J’ai en moi des rivières Où coule le sang de mes Frères, Où coule l’âme des Humains, Du plus proche au plus lointain.   Je ne suis qu’un passeur de vie. Sans l’amour, je ne suis rien.   En moi s’articule un squelette, Fragiles os d’Etre humain. Le même que celui de mes amis africains, Celui qui charpente toutes les couleurs de la planète.   Je ne suis qu’un passeur de vie. Sans l’amour, je ne suis rien.   Je pense. Parfois trop à moi. Pour bien comprendre pourquoi Je suis, pourquoi je... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 16:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 avril 2016

Du bonheur sur les crêtes

  Ce matin-là, le bleu du ciel a la douceur du velours et le soleil s’y prélasse langoureusement. Le thermomètre indique 6° alors que ma voiture roule encore dans la plaine. Je me réjouis à l’avance de retrouver les premiers froids en montagne. Après Bouleternère, je m’engage dans la vallée où coule le Boulès. Là, les couleurs de l’automne se pavanent sous un soleil d’automne éclatant. Le jaune, le rouge, le marron des arbres à feuilles caduques ont pris des allures de divas au milieu du vert intense des arbres à feuillage... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 avril 2016

Le temps, cet inconnu.

  Le temps qui obsède et toutes ces heures comptées... Toutes ces obsessions sur le temps qui passe Qui font se lamenter tant de gens sur leur passé. Le temps qui fait peur, ou bien encore qui agace Ceux qui ont trop peur de ne pas avoir assez De ce temps qui les dépasse ou les rend stressés. En cette époque névrosée qui a l’illusion Qu’on peut agir sur la vie en courant après le temps...   Ce temps qui n’existe que dans la pensée.   Ce temps, cette illusion que l’on découpe à souhait Pour donner un... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]