11 janvier 2014

Et si on s'arrêtait...

  Le dos appuyé sur un mur, Dehors, dans le vent et la froidure, Il grelotte de tout son squelette. Aucun regard sur lui ne s’arrête.   Le froid impitoyable l’endort un peu. Presque plus de vie dans ses yeux. Le mauvais vin lui brûle le corps. Et l’indifférence passe encore et encore.   Dans sa main tremblante à la peau rougie, Un gobelet de carton sans une roupie. Il n’a plus même la force de demander. Pour les passants,  il ne semble plus exister.   Parfois, il ose lever les yeux sur la... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 23:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

01 janvier 2014

Mémoire courte

    Etaient-ils des hommes ou des bêtes ? Dénués de sentiments et d’humanité, Ils tuaient et torturaient sans vergogne. Ils déchiraient, brûlaient, écrasaient Femmes, enfants et hommes. Des humains. Ils étaient devenus fous, déments, démons, Formatés par l’idéologie et l’intolérance.   Je pensais qu’ils ne réapparaîtraient jamais plus, Mais la mémoire des Hommes est courte. De nouveau, ils écoutent ces démons Qui se nourrissent des peurs et du malheur. Les humbles, les petits ne comprennent plus ce... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 22:52 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 décembre 2013

Les joyeux fêtards

  Même si la pluie a cessé, le ciel est toujours matelassé de lourds nuages gris et menaçants. De la fenêtre près du bureau où j’écris ces lignes, les pistes de ski couleur blanc sale et terreux se faufilent entre des bosquets compacts de sapins sombres et tristes comme une journée sans soleil. C’est décidé : les snowblades, chaussures de ski et autre matériel vont passer le reste de l’après-midi sur le palier. Sur le palier oui, mais pas n’importe où. En revenant de ma matinée de glisse et après un détour gourmand... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 octobre 2013

Le flot de la vie

                  Le petit torrent  dévale la pente en riant, Zigzaguant entre pierres et galets. Parfois, euphorique, il grimpe avec souplesse Sur les cailloux qui accueillent sa caresse.   Un rayon de soleil vient parfois taquiner Ses déliés et son jeune flot, joyeux, déchaîné. De jolis miroirs capricieux et changeants L’habillent d’ombre, de lumière et de brillants.   Parfois, il se retourne vers son sommet naissant. Il aimerait revenir à ses... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2013

Parc Monceau

Minuscule nouvelle Lucas est entré dans le parc Monceau par la rue Alfred de Vigny. La grande allée déroulait une belle couleur de bitume lisse et neuf au travers de magnifiques pelouses qui jetaient aux yeux la séduisante couleur vert de leur riche et épais gazon. Il s’est arrêté, séduit, au pied de ces trois arbres qui, tels des parasols de fête laissaient éclater un feu d'artifice de milliers de fleurs roses si délicates, si fines, si élégantes... Le pied en quenouille des trois compagnons prenait naissance dans une terre dont... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 septembre 2013

Croire au Père Noël ...

  Petit enfant on a cru au Père Noël... Et puis vers cinq ans, on nous a dit : ce n’est pas réel. On est alors entré dans le monde des grands. On a appris, on s’est soumis aux lois de la raison et du temps.   Le rationnel a remplacé le bon Petit Vieux. On s’est mis à regarder le monde avec sérieux. Canalisées les émotions. Ligotés les rêves. Rangées les histoires de princesse et de Clèves.   Il était l’heure d’exercer un vrai métier. Un métier sérieux qui rapporte beaucoup de deniers. De l’argent... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 septembre 2013

La magie de Bonaïgua

  Il se tient fièrement debout. Majestueux. Bien campé, à côté d’un buisson. Souple et puissant à la fois. Il m’apparaît d’un coup, au détour d’un pierrier. Je ne l’attendais pas. Je ne l’attendais plus. Il aurait du être ailleurs, plus haut vers les sommets…   En commençant la randonnée, j’avais à l’esprit que je le rencontrerai, lui ou un ou plusieurs de sa bande. Le soleil en était encore à projeter sa lumière de l’autre côté, sur la face Est du pic Canigou, quand je fis mes premiers pas. Le clot del Xixo était... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2013

Métisse ...

    C'est demain septembre. La lumière du salon sculpte le décor de nuit de la terrasse et du jardin. Sous ses interminables bras squelettiques vêtus de larges feuilles vertes profondément échancrées, le mûrier-platane abrite, protecteur, la vieille table de sapin recouverte d'une nappe à petites fleurs bleues et rouges qu'une bise nocturne ondule nonchalamment. Je me suis assis sur le banc de la table, près de Métisse, la chatte, qui laisse la lumière lui dessiner un profil de sphinx immobile, tandis que ses yeux à la... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 11:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 juin 2013

Libres émotions ...

  Libres émotions...   Pour le temps que dure la vie, Les p’tits bonheurs ça me suffit. Le baiser d’une fille sauvage, Une étreinte, la nuit, sur la plage.   Des formes et des couleurs bizarres,  Mes pensées errent et puis s'égarent. Scènes de vie presque irréelles, Mes rêves comme des hirondelles.   Laisser à terre toute ma raison Faire  jaillir en bouquet mes émotions. S’mêler aux couleurs du feu d’artifice Et laisser entrer le parfum de l’iris.   S’allonger dans la prairie. ... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 mai 2013

C'est étonnant les nuages ...

  C’est étonnant les nuages. De temps à autre, quand le souffle se fait court, quand le cœur bat trop fort, on arrête sa marche vers les sommets. On se retourne vers la vallée, une main sur la hanche et le regard embrasse l’immensité du paysage. Le temps que le corps se calme. Les yeux glissent, langoureux et heureux sur les courbes, les pleins et les déliés de l’écriture divine. Ils se posent sur un point, une couleur, un relief, puis reprennent leur balayage attendri. Enfin, ils quittent l’horizon terrestre pour se... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 19:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]