17 août 2018

Quand la nuit chasse le jour

  Insensiblement, la lumière solaire diminue d’intensité, L’obscurité se faufile lentement, agile et silencieuse, Recouvrant  les dernières clartés les plus astucieuses Dans les moindres recoins du jardin. Jusqu’à la cécité.   Les derniers pépiements et gazouillis s’estompent peu à peu. Les oiseaux chanteurs commencent à cligner des yeux. Seules, les odeurs persistent et résistent à la nuit cannibale Qui dévore les couleurs pour que l’obscurité s’installe.   Des formes étranges se dessinent alors sur... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

10 août 2018

Ode au Présent

  Par la baie vitrée ouverte sur le jardin fleuri, Les rideaux vaporeux, négligemment, se balancent Et voluptueusement gonflés de vent et d'importance, Séduisent, par la danse, un parterre de fleurs ravies.   Vivre dans l’instant pour bien ressentir la vie, Les pieds ancrés dans la terre et la tête dans le ciel, Enivré de joie à la vue d’un simple arc en ciel, Le cœur illuminé par les couleurs qu’a peintes la pluie.   Vivre sans cesse dans ses souvenirs, c’est refuser de vivre. Anticiper sans cesse, c’est... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 17:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
06 août 2018

Les Terriens, apprentis sorciers (Fable)

Voluptueusement allongé sur son hamac de nuit d’ivresse, Un croissant de lune orangé contemple avec paresse Les milliers de lumières que les hommes ont allumées sur terre. Il s’étonne un peu de cette débauche d’énergie ver-de-terre   Qui rampe et parfois enfle sur certains endroits de la sphère. "Mais que n’ont-ils assez de la lumière de l’astre solaire ?" A-t-il lancé un jour à une météorite qui effectuait une filature. Elle lui expliqua que les hommes voulaient dominer la nature,   Et que, pour y... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 15:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 août 2018

Sourire à la vie

Un sourire, c’est facile, c'est léger, doux et caressant. Ça fait défroncer les sourcils des gens trop méfiants, Et puis ça illumine le regard des petits et des grands. Ce n’est pas parce qu’on sourit qu’on est naïf ou innocent.   Le sourire n’est pas un signe de faiblesse ou de béatitude, C’est la porte ouverte aux échanges et à la bonne humeur. C’est aussi une marque de confiance en soi et de bon coeur. Un sourire, ça pulvérise la déprime, l’aigreur et la noirceur.   Que ne le savent-ils pas, tous ces grognons,... [Lire la suite]
Posté par videgrenierecrit à 14:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]