ego 3

 

Je ne vois le monde qu’avec mes sens, mes croyances,

Mes convictions, mon ressenti, mon expérience.

Ce que je nomme "réalité" n’est que celle que je vois

Mais ma raison dit que, la "réalité", chacun a celle qu’il croit.

 

Enfant, je voulais que le monde tourne autour de moi.

C’aurait été si simple d’imposer aux autres, mon Moi.

Mais le monde ne tourne pas de cette façon-là.

Il faut du temps à l’enfant pour accepter cela.

 

Ce serait évidemment beaucoup plus simple pour moi

Si la vérité était, pour tous les Humains, celle que je vois.

Ma jeunesse, ma naïveté et mon ego me le criaient :

Bien sûr qu’il n’y a qu’une seule Vérité, tu le sais !

 

Mais ce n’était que jeunesse, naïveté, égocentrisme.

Chaque humain est un monde en soi qui vit avec son prisme.

Combien font cet effort de se décentrer de leur égo

Et d’accepter avec humilité la vérité de nos alter-ego.

 

Bien sûr, nous avons besoin de croyances, de valeurs,

Oui, il faut évidemment assumer sa personnalité et son cœur.

Mais il ne faut jamais perdre de vue ce que nous sommes :

Seulement, simplement, de petites Femmes, de petits Hommes.

 

Il m’a fallu longtemps pour entamer ce chemin.

Certains, je le sais, ne le feront jamais avant leur Fin.

Ils ont tellement besoin de certitudes qui les rassurent.

Le doute, qui fait progresser, les inquiète, leur fait peur.

 

Ils ont besoin d’étendards, de gourous, d’idoles.

Ils se choisissent des pensées parmi des leaders, des peoples.

Et ils suivent ainsi un seul chemin, guidés, rassurés, enfermés

Dans leur Moi qui tremble de se poser les questions vraies.

 

La tolérance et l’écoute nécessitent d’avoir conscience de ce devoir.

Ô siècle des Lumières, XVIIIe lumineux, porteur de tant d’espoir,

Je commence à douter, avec tristesse, des hommes et de leur sagesse

A se remettre en cause, à s’instruire, pour que l’Humanité progresse.

 

Quand donc les Hommes accepteront-ils enfin de n’être que vers,

Sur la planète Terre qui erre modestement au cœur de l’Univers ?

Quand donc prendront-ils conscience que nous n’existons

Que parce que notre ego nous entretient dans cette illusion ?

 

Je doute, mais je ne désespèrerai jamais.

La vie et l’amour sont nos seuls bienfaits.

 

 

Roland Vannier

Toulouges le 30 septembre 2016