étoiles

 

Je me souviens encore de ces délicieuses odeurs

Qui titillaient l’odorat dans la maison encore endormie.

Ces douces effluves de chocolat qui effleurent

Et parfument les rêves d’enfant au creux d’un lit.

 

Je me rappelle encore les merveilleuses couleurs

Des légumes variés, fraîchement pelés et découpés.

Et ce doux et gentil sourire, levé de si bonne heure,

Quand nous flânions encore en ces dimanches d’été.

 

Je ressens encore, sous mes lèvres, ta joue toute douce,

Nos cris aigus d’enfants pour embrasser la «barbe à Papa».

Il y avait encore sur toi, des odeurs de mousse,

Parfumée d’amour et de tendresse pour nos rires en éclats.

 

A Toi qui es parti rejoindre l'Ame de l'univers, 

A Toi qui fus un si gentil et adorable Père,

Souriant et joyeux, ami des blagues et de l'humour,

Je te fais un gros bisou de lumière d'étoile et d'amour.

 

Roland Vannier

Toulouges le 21 juin 2015